Supermacron en Guyane

Supermacron est beau, intelligent & fort, très fort. Et surtout ; il aime les œufs, Jeanne d’Arc, Robert Hue, Charles de Gaulle, Alain Madelin…

Supermacron2

Si vous vous demandez quel rapport subtil relie ces personnalités présentes, passées ou même futures, il n’y en a pas mais ça n’a aucune importance.

Car Supermacron voyage dans le temps, dans l’espace et même s’il n’a pas de programme précis et revendique l’immaturité politique comme gage de son efficacité en temps que futur président, Supermacron est beau, intelligent et n’a de leçon à recevoir de personne.

 

Ce matin là, Supermacron était dans un étrange état, il avait passé la soirée avec son directeur de campagne, celui qui avant d’avoir été consultant auprès de la commission ministérielle anti drogue ou un truc comme ça, s’était fait serrer aux pattes pour trafic de stup.

Du coup, comme ils avaient testés en prime-time des nouvelles substances destinées à colorer en rose le futur incertain des têtes hexagonales blondes, censées personnifier ce merveilleux Nouvel Ordre Mondial, tant espéré par ses amis Attila, Soros, Goldman Sachs & Co, Supermacron avait un peu déréglé son horloge Interne.

Comme son ami Superman et les pigeons voyageurs, Supermacron possède un cristal de magnétite dans le nez, sorte de GPS naturel qui lui permet de s’orienter facilement. C’est pour cela que son nez est pointu, il recèle à l’intérieur ce fabuleux bijou technologique.

Mais le rayonnement du cristal géo-localisateur de Supermacron avait été perturbé par les substances paradisiaco-artificielles qu’il avait ingurgité sans modération.

Du coup, réveillé un peu tard alors que son staff était déjà arrivé sur place, en Guyane, Supermacron décolla à la verticale comme à son habitude sans tenir compte de rien ni personne, ses super-pouvoirs le protégeant d’habitude de la vindicte des maroufles rebelles et autres syndicalistes naïfs.

Il empruntait toujours les couloirs aériens situés au-dessus de l’atmosphère terrestre pour ne pas risquer de percuter à mach12 un misérable boeing ou un airbus transporteur d’illettrés incultes.

De fait à cette altitude, les continents ressemblent tous à des îles entourées d’eau…

La Guyane étant située en haut de l’Amérique du sud et son système de téléportation déréglé, il visualisa le point précis de l’atterrissage, mais piqua trop vite dessus et n’eut pas le temps de freiner, il ricocha sur le rocher de Gibraltar et fut éjecté à mach26 jusqu’à la salle où l’interview était prévue, il traversa le plafond de verre et irrupta devant les journalistes hébétés ;

—- Bonjouw Supermakwon !

Dit l’autochtone qui tendait déjà le micro à Supermacron.

—- Qu’est-ce que vous dites ?

—- Je dis ; Bonjouw Supewmakwon…

—- Ha ! Hu hu, bonjour monsieur, je n’avais pas compris, c’est qu’en métropole les sans-dents parlent différemment… hi hi comme c’est drôle !

—- Ça n’a wien de dwole Supewmakwon, ici on pawle tous comme ça et ça ne fait wiwe pewsonne.

—- Oui, excusez moi hi hi, hiew j’ai eu une soirée festive avec mes amis du Big-drug-deal, nous avons testé les dernières, les dewnièwes nouveautés du pwochain pawadis mondial qui va vous en faiwe voiw de toutes les couleuws, je vous assuwwe…

—- Ha, bravo Supewmakwon, vous pawlez pwesque comme nous dis donc !

—- Oui, je sais m’adapter à toutes les situations ou pwesque, c’est ce qui me wend si attachant, si séduisant ; personne ne peut me wésister, mais ? qu’est-ce que c’est que toutes ces pewtuwbations que j’ai vu d’en haut !

—- C’est la gweve généwale Supewmakwon !

—- La grève généwale, grand-Dieu comment est-ce possible ?

On a faim, on a plus de sous, et tout le monde s’en fout, d’ailleuws, on a séquestwé Ségolène Woyal quelques heuwes pour faire entendwe nos wevendications en haut-lieu, jusqu’à Fwançois…

—- Oui je comprend, je compwend, mais à présent je lance un appel au calme ; vous devez vous calmew, sinon, si vous bloquez L’ÎLE, comment les îlettrés fewons pour wentrer chez eux, 1 ?

—- ??? Mais la Guyane n’est pas une île, Supewmakwon !!!

Supermacron allait répliquer mais c’était trop tard ; des puissants sifflements se firent entendre alentour, la menace gwondait, l’erreur géographique de Supermacron avait déjà fait dix huit fois le tour de la terre.

Sur Twitter les gens se déchaînaient, le mal était fait…

Heureusement pour lui, Supermacron ne dut, encore une fois, son salut qu’à ses super-pouvoirs, il décolla cash et se promit de ne plus remettwe les pieds avant longtemps chez les sauvages.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.