Qui suis je ?

Bonjour,

Mon nom est Pierre Alexis Paul Emmanuel André Chalory. Je suis né en France à Avignon le 19 octobre 1960.

mini Chalory

Photo : sur les bancs de l’école maternelle, vers 2 ans

De : François Chalory, cadre dans les assurances, fils de Joseph Chalory, professeur agrégé de mathématiques à la Sorbonne et au Lycée Carnot, et de : Françoise Barbelenet, Premier Prix du Conservatoire de Piano, Paris. Page de Joseph Chalory

Et de : Jacqueline Souchier, directrice de  »l’Aide aux Mères », fille de Paul Souchier, directeur d’usine, et de Simone Fillon, dessinatrice et peintre.   Page de Simone Fillon

Je vais résumer ce qui à une importance dans mon parcours artistique. J’ai toujours dessiné depuis très jeune, puis fait quelques encres de chine colorées. J’ai commencé à peindre vers l’âge de vingt ans. D’abord à l’aérographe sur des casques, réservoirs de moto, voitures.

Mon premier tableau sur toile original date de 1982,  titré: « Autrement & Ailleurs ». Depuis, j’ai fait environ 300 toiles, ma technique est totalement autodidacte, je peux aller jusqu’à l’hyper réalisme, mais cela ne représente pas d’intérêt pour moi. Le développement de mon imaginaire s’articule plutôt vers une destructuration des objets et de la matière.

Je déteste l’école, les idées de masse et la foule attitude. L’indépendance d’esprit va de mise avec le respect de soi même. Accumuler des poncifs & des concepts copiés collés sur du vide équivaut à tuer le peu de bon sens qu’il reste sur terre.

Croyance en n’importe quoi érigée en dogme inflige dure sentence à l’intelligence.

Dans la plupart de mes tableaux, je fais un lien entre l’apparence strictement figurative,  »réaliste » et l’immatériel, concrétisé par des espaces radicalement différenciés de l’objet principal. Ceci ouvrant des portes vers un ailleurs subjectivement plus réel selon moi que la  »vraie »  »réalité » qui n’est bien souvent qu’une apparence. Je m’intéresse à l’ésotérisme, à la spiritualité, sans pour autant adhérer à une religion particulière. Plus important est de rechercher le mystère qui est à l’origine de toutes les religions; la Source.

Dans les années 2000, j’ai été président d’une association qui regroupait environ 40 peintres, tous oeuvrant dans une mouvance oscillant entre surréalisme, onirisme, visionnaire. Nous avions une galerie située derrière le Vieux Port de Marseille et avons organisé nombre de salons extérieurs, performances, exposition sur le Quai d’honneur du Vieux port, en partenariat avec la Mairie Centrale & la Mairie des 2èmes et 3èmes arrondissements de Marseille.

Alexandra sur Port

J’ai réalisé quelques sculptures dans les années 80, et je continue aujourd’hui. Il n’y a pas de différence entre une sculpture en marbre et un assemblage de métal de récupération, pour autant que l’oeuvre terminée soit capable d’intercepter visuellement le public par son aspect général, sa sémantique visuelle, en un mot par ses qualités esthétiques et significatives.

À partir de 2007, j’ai commencé à écrire des nouvelles, dans un genre gore humoristique, dont certaines ont été publiées, notamment dans un recueil de nouvelles édité par le Groupe Horizon, pour la Ville de Gémenos. Ensuite j’ai écrit plusieurs ouvrages, dont un de 280 pages. Dans l’immédiat je propose ces livres sous forme d’ebooks, notamment sur Kindle Amazon.

Je m’intéresse également à l’art numérique, désormais, grâce à des logiciels comme Adobe Fireworks, Illustrator, Macromédia, on peut créer des tableaux en pixels,  que l’on peut concrétiser sur toile, grâce à un procédé récent. Liant ainsi une technologie picturale innovante à l’apparence formelle d’une oeuvre d’art classique.

Je suis également passionné par la musique, qu’elle soit classique, jazz, progressive, indie rock, autre. Je collectionne les disques vinyls, et réalise la construction d’amplificateurs hi fi haut de gamme. 

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.