Déstructurations de paysages & de villes

La déstructuration des objets s’apparente à une vision parallèle de la réalité, à travers un filtre subjectif, censé voir les choses autrement. Dans l’univers à trois dimension de la lumière visible, des règles existent en matière de perspective, d’apparence conventionnelle des objets. La déstructuration des formes et des idées permet, en s’affranchissant des conventions figuratives classiques, d’aller plus loin encore que le surréalisme, en transcendant le coeur même du visible. On peut ainsi imaginer des dimensions invisibles, qui relieraient matérialisme et éther; domaine du spirituel par essence, fondamentalement différencié de la croyance terrestre. Par une fréquence vibratoire différente.Texte & images © Pierre Chalory 2013. Tous droits réservés.